Température du réfrigérateur : valeurs optimales, comment l’ajuster et les erreurs à ne pas commettre

La température du réfrigérateur est un aspect qui, la plupart du temps, est complètement ignoré par la plupart des utilisateurs. Vous achetez l’appareil, le placez dans la cuisine, le branchez à la prise de courant, remplissez les compartiments et une fois la porte fermée, vous pensez que tout fonctionne parfaitement.

Température du réfrigérateur : un aspect souvent sous-estimé

Il est difficile pour l’utilisateur de demander quelle est la température du réfrigérateur la plus appropriée, quelles sont les conditions et les facteurs qui peuvent causer sa variation et comment la régler correctement.

Le but de ce guide est d’analyser en détail tous les aspects concernant la température du réfrigérateur pour aider l’utilisateur à tirer le meilleur parti du potentiel de l’appareil, à conserver les aliments sans risque pour la santé et à garantir une longue vie au réfrigérateur.

Le principe de fonctionnement du réfrigérateur

Ça peut paraître banal, mais je peux vous assurer que ce n’est pas le cas. Pour comprendre l’importance de la température du réfrigérateur et de son réglage correct, il est nécessaire de connaître le principe de fonctionnement du réfrigérateur.

Il n’est pas nécessaire d’être ingénieur et il n’est pas nécessaire d’entrer dans les détails techniques les plus compliqués, il suffit d’avoir une notion de base. C’est également essentiel pour comprendre quelles sont les meilleures conditions pour faire fonctionner l’appareil, la position idéale dans la cuisine et éviter les erreurs grossières qui sont commises avec une fréquence inattendue.

Peu importe la marque et le modèle, chaque réfrigérateur utilise finalement le même principe physique et le même circuit de fonctionnement. Souvent, les grands noms de l’anglais et les prétendues nouvelles technologies sont davantage des gadgets de marketing publicitaire que des innovations techniques réelles.

Tout est réduit à un fluide frigorigène qui, grâce à un compresseur, entre dans une soupape de détente avec une certaine pression et en sort avec une valeur légèrement supérieure à celle de l’atmosphère.

En raison de cette expansion, le gaz se refroidit à des températures de -25°C. Le fluide froid s’écoule à travers un serpentin (normalement appelé évaporateur) situé à l’intérieur du réfrigérateur, sur la paroi arrière.

Le gaz qui s’évapore dans le circuit absorbe la chaleur en refroidissant les services internes. Le fluide chaud se retrouve dans un autre serpentin (le serpentin noir situé derrière le réfrigérateur), libérant une partie de la chaleur dans l’environnement extérieur, puis retourne dans le détendeur et recommence le cycle.

Coefficient de performance d’un réfrigérateur

Pour mieux comprendre comment la température affecte la performance d’un réfrigérateur, il suffit de regarder comment son coefficient de performance est calculé.

Elle est généralement indiquée par l’acronyme COP : c’est la performance de l’appareil, obtenue par le rapport entre la chaleur extraite de l’environnement et le travail nécessaire pour pouvoir le faire. Pour son calcul, on applique une formule très simple où les variables sont la température absolue et la température maximale.

Habituellement, il prend des valeurs comprises entre 2 et 6 : plus le chiffre est élevé, plus le réfrigérateur sera efficace.

Comment régler la température du réfrigérateur avec un thermostat mécanique

Pour régler la température du réfrigérateur, utilisez un thermostat. C’est un composant très important car le bon fonctionnement de l’appareil en dépend.

Lorsque la température n’est pas maintenue aux niveaux désirés, la cause en est souvent un mauvais fonctionnement du thermostat lui-même.

Il s’agit d’un dispositif composé d’une partie mécanique et d’une partie électrique. Une ampoule thermosensible, faite d’un métal spécial et placée dans un point sensible, peut se dilater ou se contracter en fonction des changements de température interne du réfrigérateur.

Suite à son expansion, une série de leviers permettent l’ouverture ou la fermeture du circuit électrique qui allume et éteint automatiquement le compresseur.

Dans les réfrigérateurs les plus économiques, dans la plupart des modèles statiques et dans les modèles datés, le thermostat est situé à l’intérieur, a la forme d’une roue classique et avec une série de chiffres de 1 à 7.

L’utilisateur, en sélectionnant une valeur, règle la température de régulation à laquelle le thermostat est sensible. Des valeurs élevées indiquent des températures plus basses.

Il y a une position 0, car le sélecteur sert également d’interrupteur principal pour éteindre l’appareil.

L’opération est très simple : tant que la température interne a une valeur correspondant au nombre sélectionné, le circuit reste ouvert et le compresseur ne fonctionne pas.

Par exemple, si la porte est ouverte pendant un certain temps, la température interne augmentera fortement en raison de la couleur venant de l’extérieur.

La sonde métallique du thermostat sentira la variation et fermera le circuit électrique en activant le compresseur. Dans quelques instants, la température interne sera rétablie, le bulbe se contracte, ouvrant le circuit et provoquant l’arrêt du compresseur.

Moins la température interne du réfrigérateur change, moins le compresseur devra intervenir pour ramener la valeur au bon niveau. L’ouverture de la porte est l’une des principales causes d’une perte de fraîcheur.

La porte doit être ouverte tôt ou tard, l’important est d’éviter de le faire inutilement et surtout de limiter le temps d’ouverture au minimum nécessaire. Les réfrigérateurs les plus performants sont équipés d’indicateurs acoustiques pour inciter l’utilisateur à fermer la porte.

Les inconvénients de ce système sont la valeur de température pas particulièrement précise qui peut être sélectionnée et la nécessité d’ouvrir la porte à chaque fois que vous devez effectuer un réglage.

Réglage de la température dans un réfrigérateur à commande électronique

Les modèles les plus avancés technologiquement ont remplacé le thermostat mécanique par des systèmes entièrement électroniques. L’ampoule métallique a été remplacée par une ou plusieurs sondes insérées en différents points internes. Cela rend la surveillance de la température beaucoup plus précise et complète.

Ils sont normalement coulés sous pression dans la structure du réfrigérateur et envoient des signaux électriques à l’unité de contrôle en cas de changement de température. L’unité centrale est une carte électronique capable de traiter les signaux reçus et de gérer le démarrage et l’arrêt du compresseur.

La jolie roue a disparu pour faire place à un présentoir placé à l’extérieur de la porte. La taille et la fonctionnalité dépendent du modèle de réfrigérateur. Les appareils haut de gamme sont équipés de véritables écrans LCD avec lesquels vous pouvez effectuer tous les réglages, en choisissant précisément la température du compartiment des aliments frais et du congélateur.

D’autres appareils ont de petits affichages avec une légende claire où les niveaux de température sont indiqués en fonction du nombre sélectionné. Un réfrigérateur avec contrôle électronique de la température offre l’avantage d’une régulation très précise, la possibilité d’agir de l’extérieur sans ouvrir la porte et de meilleures performances avec une meilleure conservation des aliments.

Conseils pour maintenir la température idéale dans le réfrigérateur

Après avoir réussi, plus ou moins laborieusement, à régler la température idéale, il est nécessaire d’observer une série d’astuces pour essayer de la maintenir aussi constante que possible.

Voici quelques conseils pratiques :

  1. N’ouvrez la porte qu’en cas de besoin. Au risque de paraître répétitif, il est important de souligner l’importance de cet aspect. Malheureusement, surtout pour les familles nombreuses et les enfants à la maison, la porte du réfrigérateur est souvent ouverte et fermée continuellement. Parfois, on l’oublie même ouvertement. Toutes ces situations ne font qu’augmenter la température interne avec pour conséquence une surcharge du compresseur et une augmentation considérable de la consommation d’énergie.
  2. Évitez de mettre des aliments chauds au réfrigérateur. Il est de pratique courante de faire cuire un plat qui devrait être consommé peut-être le lendemain, en le mettant dans le réfrigérateur encore chaud et à la vapeur. C’est une très grave erreur. L’air chaud généré augmente immédiatement la température interne, créant de la condensation qui se transforme en givre, réduisant ainsi la capacité de réfrigération de l’appareil. Si vous ne pouvez pas vous empêcher d’introduire des aliments chauds, vous devriez au moins prendre soin de les placer dans un contenant avec un couvercle hermétiquement fermé.
  3. Ajuster la température interne en fonction de la température ambiante. En période de forte chaleur, il est nécessaire d’abaisser la température interne de plus d’un degré centigrade. Au contraire, en période froide, comme la différence entre la température interne et la température externe est plus faible, elle peut être réduite.
  4. Ne surchargez pas le réfrigérateur. Une autre erreur qu’il ne faut pas commettre est de placer trop d’aliments à l’intérieur. L’occupation complète de tous les espaces rend plus difficile le maintien de l’homogénéité de la température, ce qui fait que le réfrigérateur sera plus chaud.
  5. Faites attention à la position. Le positionnement correct du réfrigérateur à l’intérieur de la cuisine est souvent complètement négligé. Vous devez trouver le juste équilibre entre l’esthétique et la fonctionnalité. Lorsque les espaces sont restreints, il n’y a malheureusement pas grand-chose à faire et il faut faire bonne figure dans les mauvais jeux, mais lorsque le volume de la cuisine est très grand, il est dommage de placer le réfrigérateur à un endroit complètement faux.
  6. Pour avoir un appareil avec une efficacité maximale et un minimum de dysfonctionnements, le meilleur choix est l’endroit le plus frais. Par conséquent, évitez les murs exposés au soleil et gardez le réfrigérateur le plus loin possible du four.
    Ce dernier point peut vous faire sourire, mais en réalité il est d’usage de voir les deux appareils côte à côte. Lorsque le four est mis en service, il génère une quantité considérable de chaleur qui rayonne dans la zone environnante. Il est facile de voir les effets qu’il peut avoir si le réfrigérateur a été placé juste à côté. Utilisez les fonctions pour un refroidissement rapide. Tous les modèles n’en sont pas équipés. En fait, seuls les réfrigérateurs qui sont déjà à un certain niveau peuvent profiter de ces fonctions pratiques pour la congélation et le refroidissement rapide. Dans la pratique, l’appareil peut fonctionner à pleine puissance pour abaisser la température le plus rapidement possible.

Par exemple, l’opération de placer les produits dans le réfrigérateur après avoir fait les courses, oblige à laisser la porte ouverte pendant longtemps. En profitant de la fonction de réfrigération rapide, il est possible de ramener la température à la bonne valeur en un temps beaucoup plus court qu’avec un réfrigérateur normal.
Il en va de même pour le département des congélateurs. L’autre avantage de ce système est une meilleure conservation des aliments qui restent exposés à des températures élevées pendant moins longtemps.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *